lws

Houria

Sa biographie

Qui est Houria ?

Pionnière dans la région Champagne en France, où elle est devenue très populaire depuis plus de dix ans, Houria Gauzelin a introduit et développé la danse orientale Raks Sharky.

 

Passionnée, novatrice, dynamique, elle est toujours à la recherce de féminité et d’originalité, qu’elle transmet à ses 200 élèves. Ses voyages en France et à l’Etranger ont été très formateur, lui ont donné une autre dimension de la danse et permis de développer son propre style, plus diversifié, original et métissé. Houria qui est originaire d’Algérie, développe également les danses folkloriques, traditionnelles du Maghreb, Touareg, Debkke libanaise, Bollywood et Tribales.

Sa formation

Elle est directrice artistique et leader de « La Compagnie des orientales en Couleur » qu’elle a crée en 2003 et qui se produit lors de festivals en France et à l’étranger, Venise, Naples, Dublin, Yalta (Ukraine), Bonn… Houria a été formée par des maîtres et des chorégraphes de renommés internationale tels que Reda Mahmoud (Egypte), Horacio Ciefuentes (Allemagne), Amir Taleb (Argentine), Rakia Hassan (Egypte)… qu’elle a complété en France par un diplôme fédéral d’animateur sportif qui lui a permis d’acquérir des connaissances anatomiques et de pédagogie de cours.

Aujourd’hui

Elle travaille également avec le groupe de musiciens égyptiens des « Etoiles du Nil » de Paris avec qui elle s’est produite à l’institut du monde arabe à Paris. Depuis quatre ans avec sa compagnie elle organise et dirige le festival « Stars of the orient » à Reims, France ou elle invite de nombreuses stars internationales de la danse orientale, Aladdin El Kholy, Wael Mansour, Mahdi Emara, Mercedes Nieto, Irina Popova et Alexey Parashuck… et c’est un succès à chaque édition !

 

 

« La danse orientale n’est pas née dans les cabarets
mais dans les temples et dans le coeur des femmes.
C’est un art ancestral à la gloire des femmes. »

 

 

Houria : Je partage ma passion avec toutes les personnes qui souhaitent découvrir cet art. Je me sens comme un pont entre ma culture d’origine et la culture occidentale. J’essaye de faire voyager le temps d’un cours ou d’un spectacle et s’évader les esprits.

 

En savoir plus sur les cours d’Houria.